stratégie&métiersQu’il intervienne dans le cadre d’un remplacement ou d’un développement, le recrutement d’un nouvel employé est une démarche stratégique pour l’entreprise, et plus particulièrement pour les TPE/PME artisanales.

Souvent freinée par le facteur « risque » et l’ensemble des procédures qu’elle engage, cette initiative peut également être source d’élargissements ou de renforcements des compétences, du maintien et/ou du renouvellement des Savoir-Faire de la société, mais également l’opportunité de dynamiser toutes ou parties des activités et des services de l’entreprise.

Afin de soutenir les dirigeants dans leurs projets de recrutement, de nombreuses aides publiques de l’Etat (exonérations, primes, subventions) sont développées et répondent à un large panel de situations. Dernière venue dans le maillage des dispositifs d’appui à l’emploi, la prime de 4 000 € s’adresse aux entreprises souhaitant embaucher un premier salarié, en CDD ou CDI.

La Région Midi-Pyrénées est également positionnée sur le soutien à la création de postes et de fonctions nouvelles au sein des Entreprises, notamment au travers d’outils tels que le FRIE, ARDAN et la gamme des Contrats d’Appui Région.

Face au nombre important de dispositifs, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Tarn-et-Garonne accompagne les dirigeants à identifier les solutions adaptées au projet individuel de la société et à construire le dossier de demande d’aide

Contact : 05 63 63 09 58 ou par mail à serveco@cm-montauban.fr.

 

C’est le titre d’un nouveau MOOC (formation en ligne ouverte à tous) lancé par HEC Montréal, qui vient juste de débuter (25 mai 2015) et s’étale sur 6 semaines (à raison de 3 heures par semaine).

Nous remarquons une certaine originalité dans le contenu. Se distinguant d’une approche classique étude de marché / prévisionnel, le programme de formation aborde des sujets tels que le crowdfunding (financement participatif), le mentorat, l’impression 3D…

Aujourd’hui, 27ème jour du mois de Mai, les inscriptions sont encore ouvertes.

La Fédération ds CGA décryptent l’évolution des CA des TPE en 2014.  Globalement, les petites entreprises du commerce et de l’artisanat souffrent d’une baisse d’activité. Le secteur du bâtiment est particulièrement touché du fait de la diminution des chantiers dans le neuf et du recul de la demande dans l’ancien. L’artisanat alimentaire ou des services peinent à maintenir leur activité. Quelques activités fortes d’un savoir faire, d’une image porteuse, ou liées à la recherche de qualité et de plaisir s’en sortent un peu mieux : les crémiers-fromager, les charcutiers, les pâtissiers, les parfumeries ; mais le climat est très largement morose.

chiffre d'affaires artisanat 2014, FCGA

chiffre d’affaires artisanat 2014, FCGA

Au-delà des critères classique d’activités, l’Entreprise Artisanale se caractérise par sa capacité d’adaptation aux marchés et au développement de nouveaux services, procédés ou produits à destination d’une diversité de clients.

Pour accompagner ces TPE dans leurs initiatives commerciales et lever les freins à l’Export, les Chambres de Métiers et de l’Artisanat de Midi-Pyrénées orientent les dirigeants vers les interlocuteurs adaptés à leurs besoins et proposent une aide financière spécifiques aux entreprises artisanales peu expérimentées à l’Export, le Primex.

Ce programme, soutenu par la Région Midi-Pyrénées, comprend 3 niveaux d’intervention :

  • Un pré-diagnostic export et une aide à la définition du projet export
  • La mise en relation avec des consultants, spécialistes d’un secteur d’activité et/ou d’une zone géographique
  • Une aide financière d’un montant maximum de 3 000 € TTC pour participer à un premier salon à l’étranger ou une 1ère mission de prospection

Pour plus de renseignements ou toute demande de ce dispositif, merci de contacter la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Tarn-et-Garonne – Damien DAYRIES – 05 63 63 09 58 ou par mail à d.dayries@cm-montauban.fr

 

Que l’on en soit propriétaire ou locataire, l’Habitat est symbole de protection, un lieu que chacun tente d’adapter pour maximiser son confort et son bien-être dans l’optique de trouver le plaisir de « vivre chez soi ». Au fil des ans, ce cadre de vie a fortement évolué tant sur le plan du design architectural, que dans les procédés et les matériaux de construction ainsi que l’usage qu’il en est fait.

Physiquement fermé, ce lieu de vie est paradoxalement de plus en plus ouvert vers l’extérieur (partage du « chez soi », accès à l’information depuis son canapé, interaction avec l’extérieur, etc.). Grâce aux diverses technologies et aux nouveaux services à domicile, il s’adapte aux évolutions sociétales tels que le rallongement de la durée de vie, le maintien à domicile, la diminution de la durée de travail, la réduction de l’impact humain sur l’Environnement, l’intensification du rythme de vie ou encore la recherche de « temps pour soi ».

Dans ce contexte, l’Habitat doit répondre à deux enjeux majeurs : apporter de nouvelles fonctionnalités pour améliorer le confort de vie de l’usager et être accessible à tous, tant sur le plan physique qu’économique.

Qu’il évolue dans le secteur du Bâtiment, de l’Alimentaire, du Service ou de la Fabrication, l’Artisan, en sa qualité d’expert technique et d’interlocuteur direct de l’usager, est un acteur incontournable pour répondre à cette double problématique.

Au travers de sa thématique Innovation et Habitat, le salon Midinnov, organisé le 29 janvier 2015 à Labège, devrait apporter une partie des solutions, existantes ou à venir, notamment par l’intermédiaire des entreprises exposantes, des centres de recherche et développement et des 2 ateliers débats programmés :

  • 10h30 – 12h : Technologies innovantes dans l’habitat de demain : les conditions d’appropriation
  • 14h30 – 16h : Les réponses de l’habitat de demain à nos nouveaux besoins, l’exemple du Maintien à Domicile

Pour plus de renseignements sur cette manifestation, contacter la Chambre de Métiers et de l’Artisanat – M. Damien DAYRIES – 05 63 63 09 58 ou par mail à d.dayries@cm-montauban.fr.