Le 25 Mars dernier, le Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Stéphane LE FOLL, annonçait officiellement l’élaboration de mesures d’indemnisation à destination des producteurs, des accouveurs et des entreprises de l’aval de la filière au travers d’un communiqué de presse.

Intégrées dans la filière aval, certaines entreprises artisanales (conserveries, transformation de produits, abattoirs, nettoyages et désinfection des sites, fabricants d’aliments pour volailles, etc.) voient leurs activités impactées par les mesures de vide-sanitaire et de dépeuplement décidées à partir de mi-avril. L’annonce du Ministre précise que ces entreprises entrent dans le champ des indemnisations programmées.

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Tarn-et-Garonne poursuit ses actions afin d’apporter les informations complètes et précises aux Artisans concernés.

page2

Le Contexte

Fin 2015, le Gouvernement annonçait l’identification d’un cas de grippe aviaire en Dordogne. En début d’année 2016, 76 foyers du virus ont été recensés couvrant une zone de 8 départements du Sud-Ouest. Si le Tarn-et-Garonne ne constate pas de foyers contaminés, le territoire entre néanmoins dans le plan d’assainissement des élevages de canards et d’oies, comme 17 autres départements.

Le plan d’assainissement prévoit, depuis le 18 janvier 2016, un arrêt des élevages de canards et d’oies, et ce sur une période (estimative) de 6 mois, afin de nettoyer l’ensemble des centres de production et d’élevage. Concrètement, les palmipèdes engagés dans le processus d’élevage au moment de la décision du plan d’épuration, poursuivront leur cycle de production de 3 à 4 mois. Néanmoins, aucun nouveau cycle ne peut être engagé depuis la décision du vide-sanitaire.

Les Conséquences

Si les éleveurs sont les premiers concernés par cette mesure et les impacts qu’elle engendre en terme de perte d’exploitation, des conséquences sont attendues à court, moyens et long terme pour l’ensemble de la filière. Parmi ces professionnels, les Artisans du secteur alimentaire sont nombreux à être concernés, de manière plus ou moins importantes : conserveurs, transformation de produits à base de canard et d’oies, bouchers-charcutiers, etc.

Les impacts pour ces professionnels sont : consommation et épuisement des stocks au cours des prochains mois, impossibilité de renouveler le stocks sur plusieurs mois en l’absence de matières premières (assainissement, relance des processus d’élevage), envol des prix de la matière première disponible aujourd’hui et après relance des productions (Septembre/Octobre) en raison de sa raréfaction, incertitude sur les délais annoncés.

L’approvisionnement auprès d’autres fournisseurs non concernés par la zone d’assainissement (en France ou à l’étranger) n’est pour autant pas envisageable et provoquerai des conséquences négatives autres : diminution des marges, dévalorisation des produits, déterioration de l’image commerciale, impossibilité d’utiliser les « labels » IGP.

Les mesures de soutiens aux professionnels

Les activités de nombreux professionnels artisanaux de la filière sont menacées en raison des pertes d’exploitation prévisibles et des charges fixes de chacune des structures. Si des mesures financières ont été définies à l’échelle nationale pour assurer les actions d’assainissement et si des négociations ont été engagées pour pallier les pertes d’exploitation des filières agricoles et industrielles, les professionnels intervenant en aval de la production (dont les Artisans) disposent de mesures visant à traiter les premières difficultés et l’urgence de la situation: mise en place d’activités partielles et soutien à la formation des salariés, soutien au financement des besoins de trésorerie via BPIFrance, sensibilisation des établissements financiers de la situation.

Avertie de la situation début Février par certains artisans conserveurs, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat s’est rapprochée des services de l’Etat afin d’être informée des avancées sur les mesures d’accompagnement, mais également de représenter les Artisans dans les réflexions et les échanges.

Valérie Rabault, députée du Tarn-et-Garonne a officiellement attiré l’attention du Ministre de l’Economie, Emmanuel Macron et de la Secrétaire d’Etat à l’Artisanat, Martine Pinville sur la situation des Artisans du département via un courrier en date du 19 février.

A ce jour, aucune nouvelle mesure d’accompagnement n’a été décidée pour les professionnels artisanaux. La chambre de Métiers et de l’Artisanat reste en veille sur sujet auprès des services de l’Etat. De même, afin de disposer d’un aperçu quantitatif des Artisans concernés par la situation, un courrier accompagné d’un questionnaire sera prochainement transmis aux professionnels inscrits au Répertoire des Métiers pour des activités de transformation de produits carnés, conserveries artisanales et bouchers-charcutiers. Cette enquête permettra à la Chambre de métiers et de l’Artisanat d’identifier individuellement les entreprises, ainsi que de disposer d’éléments statistiques à transmettre aux services de l’Etat.

Pour tout renseignements complémentaires, contacter la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Tarn-et-Garonne (Damien Dayries, conseiller économique) au 05.63.63.09.58 ou par mail à d.dayries@cm-montauban.fr.

 

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat, avec l’appui du Fonds Social Européen de l’Union Européenne, propose aux personnes en phase de création des modules à la carte (d’1 à 2 jours chacun) pour renforcer leurs compétences en phase de préparation et de démarrage.
Les thèmes abordés : * La stratégie pour bien démarrer !  * Savoir utiliser les bons outils de communication pour se faire connaître * Les ressources du numérique * Devis/facturation rapide  * Spécial Bâtiment  * La gestion d’une micro-entreprise * Spécial alimentaire

Organisé en petit groupe (7 à 12 stagiaires), ils permettent une approche pratique et des échanges entre futurs créateurs du territoire.

Un diagnostic initial permet à chacun de faire le point sur son projet, ses besoins, et de choisir les modules souhaités. Chaque stagiaire suit le ou les modules utiles. Une séance finale, une fois que le projet est plus avancée ou en phase de lancement, permet de faire le point sur les difficultés rencontrées, apporter des compléments, de continuer à partager des informations et des soutiens entre futurs artisans.

Cette action est soutenue par l’Union européenne. La prise en charge de cette opération par le Fonds Social Européen  permet de proposer ce parcours gratuitement aux personnes demandeurs d’emploi.

Pour en savoir plus

Contact : formation@cm-montauban.fr

 

Depuis le 18 janvier 2016 et jusqu’au 31 décembre 2016, les entreprises de moins de 250 salariés peuvent réaliser des embauches (CDI, CDD + 6 mois, contrat de professionnalisation + 6 mois) et bénéficier d’une nouvelle prime à l’embauche. Le salaire versé ne doit pas dépasser 1,3 fois le SMIC. L’aide versée sera de 4000 euros maximum. Et sera cumulable avec la réduction générale des cotisations patronales sur les bas salaires et avec le CICE.

Vous pouvez retrouver toutes ces informations sur le site du Ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social.

La société CSR, implantée dans le quartier Villenouvelle à Montauban, est spécialisée dans la réparation de matériels électroménagers depuis 15 ans. Véritable service de proximité, l’entreprise, dirigée par M. et Mme LECOUTRE, est agréée par les principales marques d’électroménagers et apporte toute son expertise et son Savoir-Faire à la réhabilitation des produits du quotidien.

Dans le cadre de son projet de déménagement pour des locaux mieux adaptés, les dirigeants sollicitent un soutien  financier via la plateforme de Crowfunding locale PickandBoost. Ces fonds espérés sont destinés à financer l’ensemble des démarches de déménagements et d’agencement du nouvel espace situé à Bressols.

 

CSR
Ce système de financement participatif, de plus en plus fréquent dans le monde des Entreprises, vise à mettre en relation des porteurs de projets avec des financeurs privés, essentiellement représentés par des particuliers.

Pour soutenir cette entreprise, rendez-vous directement sur la plateforme : soutenir CSR82